Rechercher
  • JS Migot

CÉDRIC C., HOMME DE MÉNAGE AU COUVENT DES DOMINICAINS


Cédric a grandi à Béthune, dans le Pas-de-Calais, jusqu’à l’âge de 20 ans. Il se rend compte très vite qu’il ne trouvera guère de travail dans sa région avec son CAP de métallerie. Sur les conseils de ses parents, il rejoint Paris où il est d’abord employé comme gardien d’immeuble remplaçant à Paris Habitat, bailleur de la Ville de Paris : il y enchaîne les missions pendant 7 ans. Mais en 2015, aspirant à un emploi plus stable, il est orienté par Pôle emploi vers Emploi Développement, qui lui confie des travaux de gardien, manutentionnaire, standardiste. Avant la rencontre qui précise sa voie professionnelle et encourage sa vocation : « C’est en 2017 que j’ai été embauché fermement par les Dominicains, un mois après mon arrivée ». ici, c’est le couvent le l’Annonciation, sis dans le chic et paisible 8e arrondissement de Paris. Y vivent 30 frères de la communauté religieuse, âgés de 32 à 99 ans, dans une retraite silencieuse qui fait le bonheur de Cédric.


Au couvent de l’Annonciation vivent 30 frères, âgés de 32 à 99 ans, dans une retraite silencieuse qui fait le bonheur de Cédric

« Je suis un fervent pratiquant et j’adore visiter les églises pendant mes congés… Ce silence, ce calme et cette atmosphère de recueillement me conviennent parfaitement ». Dès potron-minet, Cédric sort les poubelles, prépare les petits-déjeuners, fait le ménage et range les chambres des prêtres résidents. La sérénité et le plaisir de faire partie de l’équipe administrative du couvent se lisent sur son visage. « Je suis très reconnaissant à la conseillère d’Emploi Développement de m’avoir permis de décrocher cet emploi. Elle m’a confié beaucoup de missions différentes et fiables. C’était simple et rapide ». Comme une évidence, avant cette révélation au sein de la communauté des Dominicains.