QUI SOMMES-NOUS ?

L'oeil

Florence Levillain explore des territoires très variés allant du monde de l’entreprise aux rues des banlieues. Elle travaille pour la presse (Le Monde, Paris Match, Psychologies…) et effectue de nombreux reportages de société à l’étranger. Parallèlement, elle poursuit un travail sur la famille et l’univers de la publicité remarque son goût pour les scènes de vie quotidienne.

Dans cette recherche d’une réelle proximité avec les gens, elle s’attache dans son travail personnel « Planète Mars au bout de votre rue » à nous faire découvrir des univers proches de notre quotidien. Sa série « Parce qu’ils le valent bien » intègre la collection permanente du Musée français de la photographie de Bièvres en 2016. Ses portraits d’usagers des « Bains publics » seront exposés au Mois De La Photographie du Grand Paris et au festival  ImageSingulières en 2017. Sa série « Au pied de la lettre » était exposée au salon Fotofever en novembre 2019. Sa dernière série en cours s’intitule « Nébuleuse »  

En 2017, son enthousiasme à redécouvrir le meilleur de nous-même et à créer du lien entre les personnes la mènera à Houlgate, en résidence pour le festival « Les femmes s’exposent » : elle y réalisera une exposition de portraits sensibles des habitants de la ville. Puis en 2019, en résidence pour le festival  photo de la baie de Saint-Brieuc, elle produira  une exposition de 30 portraits de figures du territoire. En 2020 elle a exposé la commande de portraits de femmes chercheuses pour l’université du Havre. 

La plume

Jean-Stéphane Migot a fait ses armes dans la presse écrite et se consacre à la communication publique depuis 25 ans. En créant Arty Médias conseil, il a voulu remettre l'ouvrage sur le métier, en imaginant une agence souple et réactive, reprenant les fondamentaux de la profession : découverte, écoute, proximité, singularité, bel ouvrage, transmission des savoirs.
Passé par les directions de communication de grandes institutions du service public orientées vers l'accompagnement social, et quelques agences de communication privées, il est un ardent défenseur du "capital humain" que constituent les forces vives des entreprises et organisations professionnelles. Qu’il exerce sa passion en conseillant les dirigeants et les élus sous les ors de la République ou sur le terrain auprès des agents et travailleurs de l’ombre, il est toujours du côté du cœur et de la concorde. Sa curiosité pour l’autre, sa soif de comprendre et d’accompagner les initiatives fécondes l’ont entraîné sur des routes multiples, du bas des immeubles des quartiers dits difficiles au Palais du Luxembourg. Toujours animé d'un même credo : détecter les qualités des femmes et hommes de bonne volonté, les accompagner sur le chemin de l'épanouissement et faire rayonner de ce qui donne du sens à leur travail.

CE QUI NOUS RÉUNIT

Raconter l’autre

Florence et Jean-Stéphane ont travaillé ensemble la première fois en 1997 pour raconter 24 heures de la vie des éboueurs de Saint-Denis, "au cul" des camions sillonnant la cité dionysienne, ou à pied le long de ses caniveaux sales. Ils ont scellé leur amitié très vite, prenant conscience qu'ils partageaient l'envie de mettre en lumière ces trésors d'humanité souvent cachés au tréfonds des belles âmes, lui stylo à la main, elle l’œil collé à l'objectif. Ils ont poursuivi leur collaboration régulièrement et croisé leur regard sensible sur la vie des gens simples, beaucoup dans les quartiers de la politique de la ville. Après des parcours professionnels et des initiatives parallèles, ils se retrouvent aujourd’hui, constatant que l'enthousiasme qui avait allumé leur complicité est toujours aussi vivace. Ils se remettent en route pour de nouvelles et belles aventures, afin de faire connaître celles et ceux qui incarnent l’humanité de l'entreprise, de la fondation, de l'association, et qui transmettent ces valeurs de générosité.